top of page

Discopuce : l’après récré A2


Pour rappel, entre 1981 et 85, Ariane Gil propose une séquence musicale dans Récré A2. Les

animateurs (les « Récréamis ») sont déguisés et chantent des chansons françaises traditionnelles. Les clips sont des petites mises en scènes avec des décors dessinés par Lionel Gédébé (le fils de la productrice), sur fond bleu.

Parallèlement, profitant de la montée fulgurante de la carrière de chanteuse de Dorothée, et afin de rentabiliser les enregistrements, AB décide de commercialiser de nombreuses versions audios en disque. Ils éditent donc plusieurs super-45t avec de belles illustrations, ainsi que 5 albums et même une VHS !

Choix très stratégique : les chansons font partie du domaine public, il n’a donc aucun droit d’auteur à payer. La collection est baptisée Le jardin des chansons.

On compte 124 chansons en tout, quelques unes restent longtemps inédites en supports

discographiques néanmoins. (parfois jusqu’en 2022 !)


Qui sont les Récréamis ?



Dorothée, Ariane Carletti, Zabou Breitman, Alain Chauffour, Jean-Jacques Chardeau, Isabelle Arrignon, Jacky, Pierre Jacquemon et plus épisodiquement Marie Dauphin, Véronique Baudoin et Bernard Marsan.


Les épisodes de Discopuce, les clips sont diffusés et rediffusés tout au long de l’histoire de Récré A2.


Septembre 87 : Dorothée fait sa rentrée sur la Une après avoir officié pendant une dizaine d’années dans Récré A2. Dès 1989, son fidèle producteur Jean-Luc Azoulay rachète l’intégralité du catalogue de Discopuce à l’INA et décide de l’exploiter comme il peut.

Cela commence dans l’émission Club Dorothée : en fin de matinée, les enfants ont la possibilité de dédicacer un clip à quelqu’un de leur entourage, souvent leurs grands-parents. Et comme Dorothée est très généreuse, la Mamie ou le Papy reçoit un beau bouquet de fleurs et le copain reçoit l’intégrale des livres-disques du jardin des chansons, réédités pour l’occasion. Il y en a d’abord 11. Quel plaisir de revoir ces clips !

Mais aussi, quelle surprise de voir Alain Chauffour ou Marie Dauphin chez la concurrence !

JLA en profite pour ajouter 6 autres volumes.

(Le disque de Noël passe à la trappe, dommage)

Les photos sont retravaillées pour effacer subtilement toute référence à Récré A2, et les Récréamis sont désormais les « amis ». La présentation est complètement repensée. Certains choix de photos sont assez curieux, en particulier le volume 12, où Dorothée tient dans ses mains une guitare électrique. On sent clairement une volonté de moderniser l’ensemble. Les supports ont évolué depuis les débuts de la collection : les 45 t et les 33 t sont également édités en CD.

A noter que la chanson Savez-vous planter les choux ? est présente sur deux 45 tours. Erreur ou négligence ? Toujours est-il que Dorothée et les Récréamis devient Dorothée et ses amis. Les jaquettes et certaines photos sont modifiées. Exit les paroles illustrées à l’intérieur des 33t, on doit maintenant se contenter d’un support noir et blanc qui sert également de pochette-papier pour le disque.


On pousse l’exploitation encore plus loin : on décide de commercialiser 4 VHS reprenant 100 des clips de Discopuce. Dommage que le produit soit aussi bâclé, les débuts et les fins des chansons sont tronqués et la liste au dos de la jaquette comporte de nombreuses erreurs de frappe. (par exemple, A la volette devient Le pont d’Avignon).

CD, cassettes, vinyls ou VHS sont souvent offerts comme cadeaux lors des jeux du Club Dorothée.


A noter qu’en 1986, JLA avait demandé à Dorothée de réenregistrer seule deux titres initialement chantés à plusieurs (Meunier tu dors, Il était un petit navire). Ces titres sont vendus sur une cassette quatre titres complètement indépendante du reste de la collection.




En 1990, Ariane, devenue co-animatrice du Club Dorothée, l’une des figures de Discopuce donne naissance à son premier enfant, Tristan. A cette occasion, elle enregistre un disque de chansons traditionnelles: Les plus belles chansons pour les tout petits. Les 30 chansons reprennent quasiment les mêmes play backs que ceux utilisés dans Discopuce. On ne voit donc pas de réelles différences sur des titres tels que Le petit mari ou Les crocodiles. En revanche, elle semble bien s’éclater en interprétant seule Sur la route de Louviers. Ce disque est souvent offert en cadeau « plus » dans les jeux du Club Dorothée.


Ces mêmes play-backs avaient été utilisés l’année précédente pour l’album Le hit des tout petits : dans la série « soyons rentables à fond et recyclons ». JLA avait demandé à quelques artistes maisons d’enregistrer plusieurs chansons. On y retrouve entre autres Francine Chantereau ou Jean-Paul Césari. Rééditions en 1996.




En 1991, pour pallier les critiques, pour montrer que le Club Do ne se réduit pas à des dessins animés violents et pour viser le très jeune public, AB produit le Club Mini, déjà présent sur TF1 mais qui devient une émission annexe du Club Dorothée, diffusée le week-end, tôt le matin et présentée par Ariane (avec Jacky ou Do). L’émission qui s’adresse aux tout-petits intègre naturellement un clip du Jardin des Chansons à chaque fin d’émission, reprenant le même principe que précédemment : un enfant dédicace une chanson à l’un de ses parents ou grands-parents qui reçoit un beau bouquet de fleurs. Le candidat quant à lui, reçoit la cassette de l’album d’Ariane ! Le jeu s’appelle Les plus belles chansons de France et propose des « babyclips ».


Les commentaires des animateurs sont parfois un peu nostalgiques lorsqu’ils évoquent brièvement Zabou, Isabelle, ou lorsqu’Ariane présente Chère Elise comme « l’ancêtre du Jacky-Seau ». Pendant les clips, une bande passante défile en bas de l’écran : « avec la participation du ministère de la culture… ».

Retenez bien, c’est important pour la suite…


En 1994, Ariane donne naissance à son deuxième enfant, Eleonore (qui jouera plus tard dans Plus Belle la Vie). A cette occasion et pour ne pas faire de jaloux, elle enregistre à nouveau un album de chansons traditionnelles, cette fois-ci avec les petits écoliers chantants de Bondy. On reprend des arrangements assez similaires mais l’orchestration est clairement modernisée.

Quelques paroles sont un peu modifiées (ce sont des chansons traditionnelles, les paroles ne sont pas figées et varient selon les régions, les époques).


Le cas le plus probant est Il était un petit navire, qui cette fois se termine par une happy end. Elle enregistre 21 chansons (aucune nouveauté par rapport à l’album précédent) et chaque chanson a droit à un clip. Ces clips ont certainement été très longs à tourner, car Ariane y

incarne systématiquement plusieurs personnages, et il y en a souvent beaucoup ! Ils sont diffusés dans le Club Mini et le CD est parfois offert en cadeau dans les jeux de l’émission.


Les occasions d’utiliser les bandes orchestres originales de Discopuce ne manquent pas :

- Lors des spectacles organisés par la Mairie de Paris, l’équipe du Club Dorothée joue dans

des comédies musicales, un peu inspirées de l’époque Récré A2 : Retour à Diguedondaine,

Rock’n’Twist… entre 1989 et 1992. Plusieurs titres tels que Le Coucou, Se Canto… sont

interprétés par Jacky, Patrick ou même Hélène. Un 45 tours On va chanter sur les

chansons , sorte d’immense Medley des chansons du JDC, chanté par Ariane, Jacky et

Corbier est édité en 1990.



- En 1993, Dorothée reprend La Polka du Roy un mercredi après-midi pour les 80 ans de

Charles Trenet. Elle utilise évidemment la version de Discopuce.



Revenons aux rééditions/réutilisations :


- Vers 1996 Bernard Minet sort à son tour un CD de comptines : Bernard Minet chante pour les petits et les gentils. (chez Polygram)

- Du côté discographique, AB/JLA ou Mediawan ne manqueront pas d’exploiter pleinement le catalogue : dès le début des années 90, outre les rééditions en CD et K7, la société de VPC





France Loisirs crée sa propre collection, Le club des petits lapins, reprenant exactement les

mêmes contenus (ils avaient déjà fait un partenariat similaire lors de la décennie précédente).

Fin 1998, alors que le Club Dorothée n’est plus à l’antenne, AB propose une compilation du

Jardin des Chansons avec 24 titres.



Quelques années plus tard, en 2004, alors que Dorothée n’est pas apparue médiatiquement depuis un long moment, sort un mystérieux DVD : Le

jardin des chansons, Dorothée et ses amis . LE premier DVD de Dorothée. Pour cette

occasion, on pouvait espérer un produit de qualité, des inédits… bref un VRAI DVD. La belle

arnaque ! Alors qu’on aurait pu y mettre l’intégralité des clips, proposer des inédits, des

bonus…. On se retrouve avec 17 titres (la liste n’est pas la même sur le recto et le verso !),

une bande Karaoké impossible à enlever (c’est ça l’interactivité)… tout ça pour 35 minutes !!!

Les fans qui misaient beaucoup sur cet objet ont eu de quoi être déçus ! AB (enfin,

Panorama) a tout simplement repris les « baby clips » du Club Mini et a ajouté cette grosse

bande de Karaoké pour effacer la bande passante mentionnée précédemment…


- Puis un coffret 4 CD est édité en 2009, il reprend les albums 1 à 4 du JDC.



- Toutes les belles choses ont une fin, mais ici, c’est une fin heureuse !

Nous sommes en 2021.



Le catalogue AB est désormais géré par Frédéric D’Haene, fan de la première heure, chargé

de projet chez Mediawan, il modère également le forum consacré à Dorothée et est donc aux premières loges pour entendre les envies des fans. Il profite alors des 40 ans de Discopuce pour éditer un magnifique coffret de 5 CD reprenant l’intégralité des chansons. (avec des versions alternatives, des inédits…) Un objet inespéré et parfaitement réussi. Dommage que Dorothée ne soit pas sortie de sa tanière pour faire un peu de promotion ! 157 titres en tout !


Exceptionnel ! Parallèlement, il met en ligne TOUS les clips sur la chaine Youtube officielle !

Que peut-on demander de plus ???


Le 9 septembre 1981, alors que Dorothée annonçait la naissance de cette nouvelle formule de la rubrique Discopuce, pensait-elle vraiment que les bandes sons seraient à nouveau utilisées 40 ans plus tard, pensait-elle que les rééditions déclencheraient autant d’admiration chez les fans, pensait-elle qu’elle serait poursuivie jusque sur IDF1 ?

Comme l’avait si bien dit Corbier lors d’une interview, Dorothée a eu ce mérite incroyable d’immortaliser le patrimoine de la chanson française. (Et pourtant, il n’était pas d’habitude pas tendre quand il parlait d’AB). Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille deux excellents sites : lespagesdorothee, qui référencie toute la discographie des chansons

traditionnelles, avec tous les visuels, les éditions, et aussi LE site de référence sur Discopuce,

avec toutes les saisons, les intermèdes… Bien évidemment, nul besoin de citer la chaine Génération Club Do qui propose l’intégralité des clips et petit à petit les émission intégrales.


Bonne écoute à tous !

Et MERCI à Pierre pour ce très bel article.